Connect with us

Autres Sports

Côte d’Ivoire : Adonis Kouadio (Pdt Cnse) décline le projet l’«Elé fan Tour» pour la CAN 2023

A l’approche de la Coupe d’Afrique des Nations 2023, Adonis Kouadio, président du Comité National de Soutien aux Eléphants (CNSE) s’est exprimé sur la dernière ligne droite concernant la mobilisation et l’animation autour de l’événement.  Il était l’invité du 10e numéro des rendez-vous de la Conférence des journalistes sportifs des radios privées de Cote d’Ivoire. Cette activité s’est tenue, ce jeudi 19 octobre au sein de la salle de conférence de l’Office National du Sport (ONS). 

Le thème choisi était « CNSE, rôle et défi pour la CAN en Côte d’Ivoire ». Le président du CNSE a décliné les mission dévolu poiur la CAN 2023.  L’instution a jugé utile de tisser un partenariat avec l’Union des Villes et Communes de Côte d’Ivoire (UVICOCI) afin de mettre en place dans les 201 communes de Côte d’Ivoire des villages de supporters.

« Le CNSE a conçu un projet que nous appelons « En route pour la CAN » qui se déroule en trois phases avant, pendant et après la compétition. Avant la compétition, nous allons déployer « Elé fan Tour » qui consiste à aller partout en Côte d’Ivoire pour sensibiliser la population et les autorités de la ville. Installer les comités locaux qui vont continuer la mission du CNSE à organiser les villages, les jeunes et la population à participer à la fête de la CAN. Avec la signature que nous avons faite avec l’UVICOCI, tous les maires deviennent d’office président des comité locaux. Ce comité local va animer la ville. Nous allons mettre en place des moyens pour qu’il ait un village Eléphant pour supporter les Eléphants. A Yopougon, nous envisageons deux villages de 5 mille personnes », a-t-il poursuivi.

Ancien professeur d’éducation physique, Adonis Kouadio occupe depuis 2019 la fonction de président du CNSE. Une institution qui a fait ses preuves partout où elle est passée. Pionnière du mouvement des supporters d’équipe nationale en Afrique, le CNSE est depuis près de 10 ans le meilleur groupe d’animation de la Confédération Africaine de Football (CAF).

D’entrée, le 4e président du CNSE est revenu sur l’historique de son organisation. Les choses démarrent durant la CAN 84 en terre ivoirienne. Mais c’est le 27 novembre 1997 qu’il va devenir réellement une institution conduite par François Albert Amichia. « Le CNSE est né lors de la CAN 84 en Côte d’Ivoire. A l’époque, il y avait un groupe de supporters fédérés par le président Laurent Dona Fologo. Et c’était le groupe qui était piloté Emile Gnaoulou qui a été récupéré pour soutenir les Eléphants à cette équipe. Et au fil du temps, il est devenu une institution en 97 où il y’a un arrêté ministériel et le premier président de ce nouveau comité qui a pris le nom de CNSE a été le président François Albert Amichia. (…) A l’époque on ne disait pas le CNSE mais c’était le Comité National de mobilisation. Il y a eu toute une histoire derrière. Il a commencé véritablement à prendre cette allure que nous avons aujourd’hui à partir de 1997. Les textes du CNSE stipulent que c’est le chef de l’Etat lui-même qui est le patron du CNSE. Toutes les activités du CNSE sont sous le patronage du chef de l’Etat. Vue qu’il ne peut pas être permanent, c’est le ministre des sports qui assume cette fonction de président d’honneur du CNSE », a-t-il indiqué.

 

Vu l’importance de ce défi à relever, les comités d’animation s’entraînent tous les samedis afin d’être prêts pour la CAN. « Depuis on a su que la Côte d’Ivoire reçoit l’événement, nous avons commencé à travailler. Depuis nous sommes revenus du CHAN, tous les samedis après-midi, nous nous retrouvons au Palais des Sports pour nous entraîner. (…) Plusieurs activités seront menées jusqu’en décembre pour que nous soyons prêts pour la CAN », a-t-il dit.

Plusieurs missions sont assignées au CNSE dont l’animation des rencontres sportives internationales, l’organisation du transport, de l’accueil, la restauration et l’hébergement des ivoiriens inscrits pour prendre part à chacune des campagnes de l’équipe et l’assurance des couvertures sanitaire de tous les supporters de la délégation ivoirienne.

Le président de la Conférence des journalistes sportifs des radios privées de Cote d’Ivoire, Arnaud Atsé Gasa a-t-il été fait ambassadeur du CNSE.

 

Izoudine Youssef

COMMENTAIRES
Commentaires

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Top Articles

ads1

tecno

autres articles sur Autres Sports

copie impossible