Connect with us

Foot Inter

Cameroun : La Fecafoot condamnée par le tribunal fédéral Suisse à dédommager Antonio Conceiçao

La Fédération camerounaise de football (Fecafoot), se voit contrainte de verser une somme de 1,6 million d’euros à l’ancien sélectionneur portugais des Lions indomptables, Antonio Conceiçao, selon la décision rendue par le Tribunal fédéral suisse le 3 novembre. Cette sentence confirme la précédente décision du Tribunal arbitral du sport (TAS) du 8 mai dernier.

Antonio Conceiçao avait été limogé en février 2022, peu après la Coupe d’Afrique des nations (CAN) au Cameroun, où l’équipe nationale avait décroché la troisième place du tournoi. Le litige résulte du licenciement de Conceiçao, jugé abusif par l’ancien entraîneur, qui avait rapidement engagé des poursuites contre la Fecafoot. Malgré le soutien du ministre des Sports, Narcisse Mouelle Kombi, Conceiçao avait été remplacé par le Camerounais Rigobert Song, choisi par le président de la Fecafoot, Samuel Eto’o, qui avait pris la décision du limogeage.

La Fecafoot avait contesté la décision du TAS, mais le Tribunal fédéral suisse a confirmé la sanction, rejetant les arguments de l’instance camerounaise. Les deux principales revendications de la Fecafoot, liées aux obligations de Conceiçao de remporter la CAN ou d’atteindre la finale, ainsi qu’à la responsabilité financière assumée par le ministère des Sports, ont été balayées par les instances judiciaires.

 

Les caisses de la Fécafoot mal en point 

 

La Fecafoot, déjà fragilisée financièrement selon certaines sources, devra également assumer les frais judiciaires, s’élevant à 17 100 euros, ainsi que les dépens de l’ordre de 19 167 euros. Cette situation financière précaire pourrait entraîner des difficultés pour la Fecafoot à honorer ces obligations.

La possibilité de solliciter l’intervention de l’État, voire des fonds publics, est écartée par le ministère des Sports, qui estime que la Fecafoot doit assumer les conséquences de ses décisions. Une autre alternative pourrait être que la Fifa demande à la Confédération africaine de football de retenir la somme due sur les prochaines dotations de la Fecafoot, notamment en vue de la prochaine Coupe d’Afrique des nations en Côte d’Ivoire. Les avocats de la Fecafoot n’ont pas encore réagi à cette décision du Tribunal fédéral suisse.

 

Axelle Kouadio

COMMENTAIRES
Commentaires

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Top Articles

ads1

tecno

autres articles sur Foot Inter

copie impossible