Connect with us

coupe d'afrique des nations

CAN 2023 : Eric Chelle crie sa colère suite à l’absence d’El Bilal

La déception et la colère sont palpables chez le sélectionneur des Aigles du Mali, Eric Chelle, suite à l’absence d’El Bilal Touré de la liste pour la CAN 2023.

Chelle accuse ouvertement l’Atalanta Bergame de tout mettre en œuvre pour empêcher l’attaquant malien de participer au tournoi continental.

Selon Chelle, l’Atalanta Bergame n’a pas fourni de retour d’information depuis un mois, laissant le staff de la sélection dans le flou concernant la situation d’El Bilal Touré. Chelle affirme que le joueur est apte et prêt à reprendre l’entraînement collectif. Il reproche au club italien de faire tout son possible pour empêcher le joueur de reprendre l’entraînement et dénonce un manque de respect envers son équipe et son pays.

« Je suis énormément déçu de la manière dont l’Atalanta Bergame a procédé. Nous n’avons aucun retour, ni moi ni le médecin (de la sélection) depuis un bon mois. Entre nous, j’espérais que El Bilal soit avec nous. Parce que la vérité c’est qu’il est d’attaque, pas forcément pour le premier match mais il est d’attaque. Ils (l’Atalanta) font tout pour l’empêcher de reprendre l’entrainement collectif et ils nous ont ‘’lâchés’’. Je suis énormément déçu. », a-t-il révélé. Très vexé, Eric Chelle va plus loin. Par le biais de la Fédération Malienne de Football, il compte saisir la FIFA.

« Je me réserve le droit avec ma fédération d’intervenir sur un plan juridique parce que ça ne marche pas comme ça. Il y a un dialogue. Je ne sais pas pour mes prédécesseurs ou ceux qui me suivront, mais moi depuis que je suis arrivé, je maintiens un dialogue constant avec les clubs. Quand ils me demandent un retour à telle date, ils ont ce retour à telle date. Quand ils me demandent un retour physique, ils ont tout en temps et en heure. Moi je demandais juste des informations, un protocole bien établi avec un planning : s’il fallait attendre le second, le troisième ou le quatrième match et après je fais mes choix. Aujourd’hui je suis extrêmement déçu et légèrement en colère sur le manque de respect vis-à-vis de mon staff, de mon équipe, et de mon pays. », a-t-il conclu. Peut-être le début d’un nouveau feuilleton entre clubs européens et sélections africaines.

 

Axelle Kouadio

COMMENTAIRES
Commentaires

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Top Articles

ads1

tecno

autres articles sur coupe d'afrique des nations

copie impossible