Connect with us

coupe d'afrique des nations

CAN 2023 : Le cri de cœur de Yéo Martial (Caoch CIV champion d’Afrique 92)

Yeo Paul Martial a déploré le fait qu’il ne soit pas associé à l’organisation de la Can 2023 en Côte d’Ivoire. Il a exprimé sa tristesse dans l’émission Lundi Sport de RTI 1.

L’ex entraîneur des éléphants de Côte d’Ivoire en 1992Yeo Paul Martial nostalgique de son parcours en tant qu’encadreur technique de la Côte d’Ivoire s’exprime sur le fait qu’il n’a reçu aucune invitation pour la préparation de la CAN 2023.
Étant offusqué, le septuagénaire a fait savoir qu’il a l’impression de ne plus exister parce qu’autre fois à la tête de la sélection de 1992 et champion d’Afrique. Selon lui, il était primordial qu’on l’intègre à la préparation de la CAN, ne serait-ce que pour le côté technique. C’est avec mélancolie qu’il affirme : « Mon pays organise la CAN pour la deuxième fois et je pense que j’ai quelque part mon expérience à apporter ».

 

Suite à l’inauguration du stade d’Anyama, dont il n’a reçu aucune invitation pour la visite, il a préféré garder sa dignité en restant chez lui pour suivre l’inauguration à la télévision plutôt que d’être au milieu de la foule. « (…) Jusqu’à présent, je ne connais pas l’intérieur du stade d’Anyama, je ne bouscule pas les gens pour ça mais je dis que ça me fait mal (…) » explique -il dans son interview.

Yeo Paul Martial, est aujourd’hui triste de ne ‘’plus exister’’ dans ce milieu où il exerçait autrefois, il a mal, de se sentir à l’écart de la préparation de la CAN 2023, c’est son « cri de cœur ».
Le seul entraîneur ivoirien à avoir remporté la coupe d’Afrique des nations est aujourd’hui peiné de ne pas avoir été invité pour apporter son expérience pour l’organisation de la CAN 2023 dans son « pays », son pays qu’il « aime ».

 

Axelle Kouadio et Daniel Sonoko (Stagiare)

COMMENTAIRES
Commentaires

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Top Articles

ads1

tecno

autres articles sur coupe d'afrique des nations

copie impossible