Connect with us

Rétro Sport

Rétro sport : il y 29 ans, les Eléphants barissaient pour la première fois sur le toit de l’Afrique

26 janvier 1992. Dakar, Sénégal. L’équipe de Côte d’Ivoire remporte la coupe d’Afrique des nations pour la première fois de son histoire. Retour sur le parcours des Eléphants à cette compétition.

Eliminée prématurément de sa CAN en 1984 et éjectée dès la phase de groupe de la CAN 1990 malgré un succès d’entrée (3-1) contre l’Égypte, l’équipe de Côte d’Ivoire débarque au Sénégal, en janvier 1992, très remontée. A l’époque seule grande nation de l’Afrique de l’ouest à n’avoir pas encore décroché le trophée, elle compte bien réparer cette anomalie et effacer les déceptions passées. Sortie première de son groupe de qualification (5 victoires, 1 défaite), cette sélection est disposée à remporter enfin le gros lot pour sa 10e apparition sur la scène continentale.

Une sélection composée à 80 % de joueurs locaux

Yeo Martial, aux commandes de la sélection, convoque 22 joueurs dont plus de la moitié évolue dans le championnat national. L’Asec Mimosas, champion de Côte d’Ivoire et l’Africa Sport, vainqueur de la coupe des coupes sont les mieux représentés. La compétition débute le 13 janvier, par une victoire (3-0) face au Champion en titre, l’Algérie.

Les Eléphants à la CAN 92.

Deux jours plus tard, le Selefanto concède le nul (0-0) contre le Congo-Kinshasa. Après avoir battu le Zambie en quarts de finale (1-0), c’est le Cameroun qu’elle sort à son tour (0-0, 3-1 tab) dans le dernier carré. La Côte d’Ivoire est en finale. Devant elle, le 26 janvier au stade de l’amitié de Dakar, se dresse le Ghana.

Une finale interminable

La rencontre se déroule devant 45 000 spectateurs. Au pays, la population parée aux couleurs nationales, retient son souffle. A la fin du temps réglementaire, Ivoiriens et Ghanéens sont toujours à égalité (0-0).

« Nous, on était cramés, c’était la finale de la peur, je me souviens d’un match fermé, sans beaucoup d’occasions. Il faisait très chaud. Le stade était majoritairement pour le Ghana », se souvient Gouaméné.

Le temps additionnel n’y changera rien. Tirs aux buts. Après une très longue séance, Basile Aka Kouamé, premier tireur, se présente à nouveau devant le portier ghanéen et transforme son tir. Anthony Baffoe ayant lui, échoué devant Alain Gouaméné, la Côte d’Ivoire remporte l’épreuve (11-10) pour la première fois de son histoire face à une équipe ghanéenne, déjà quadruple Championne d’Afrique. Le gardien ivoirien lui, n’encaisse aucun but dans le temps réglementaire, durant le tournoi.

Les Eléphants reçus par le Président Félix Houphouët-Boigny et plusieurs membres du gouvernement, à leur retour à Abidjan.

Même si la Côte d’Ivoire obtient son second trophée en 2015, en Guinée-Equatoriale, la date du 26 janvier 1992 reste inoubliable.

Les héros de Sénégal 92

Ali DOUMBIA (Africa Sports Abidjan🇨🇮)

Alain GOUAMENÉ (Raja Casablanca🇲🇦)

Losseni KONATÉ (ASEC Abidjan🇨🇮)

Kouamé AKA (ASEC Abidjan🇨🇮)

Lassine DAO (ASEC Abidjan🇨🇮)

Arsène HOBOU (ASEC Abidjan🇨🇮)

Nagueu LIGNON (Africa Sports Abidjan🇨🇮)

Allassane OUATARA (Africa Sports Abidjan🇨🇮)

Lué RUFFIN (Africa Sports Abidjan🇨🇮)

Abouo Dominique SAM (ASEC Abidjan🇨🇮)

Diaby SEKANA (Sans club)

Oumar BEN SALAH (Le Mans 🇨🇵)

Saint-Joseph GADJI-CELI (ASEC Abidjan 🇨🇮)

Kouadio Lucien KASSY (ASEC Abidjan🇨🇮)

Serge Alain MAGUI (Africa Sports Abidjan🇨🇮)

Didier OTOKORÉ (Auxerre 🇫🇷)

Donald SIÉ (ASEC Abidjan🇨🇮)

YAGO Eugène Beugre (Africa Sports Abidjan🇨🇮)

Youssouf FOFANA (AS Monaco 🇫🇷)

Joël TIEHI (Le Havre🇫🇷)

Abdoulaye TRAORÉ « Ben Badi » (ASEC Abidjan🇨🇮)

Moussa TRAORÉ (Alès 🇫🇷)

Sélectionneur : Yeo MARTIAL 🇨🇮.

Alain Gouaméné a terminé la compétition sans encaisser de but dans le jeu.

 

Stéphane Kipré

COMMENTAIRES
Commentaires

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Top Articles

ads1

autres articles sur Rétro Sport

copie impossible