Connect with us

Editorial

Neymar, Giroud… le football moderne et la dictature des Chiffres

Jugés hier sur leur inspiration et leur capacité à enivrer un stade, les footballeurs, depuis l’entrée formelle du Big Data dans les habitudes, sont jugés sur le prisme des chiffres communément appelés Stats.

Si le Big Data a toujours existé dans le monde du football, sa grande utilisation a commencé en 2006 avec la structure de contenus sportifs Opta Sports, basée à Londres en Angleterre. Depuis, les passes, les tirs, les tâcles, les dribbles sont scrutés, comptabilisés en vue d’évaluer le niveau de compétence d’un footballeur professionnel. Le marché des statistiques est en plein essor.

Aujourd’hui, les meilleurs pour la majorité sont ceux qui empilent les chiffres, battent des records. Leurs exploits se répandent à travers la presse et les réseaux sociaux qui osent la comparaison avec d’illustres devanciers.

Le cas Giroud et Neymar…

Ainsi en France, Olivier Giroud avec ses 42 buts en 101 sélections dont les deux derniers ont été inscris mercredi face à l’Ukraine, a égalé puis dépassé Michel Platini au tableau des meilleurs buteurs des Bleus. A maintenant 9 buts de Thierri Henry, Giroud a effacé en nombre de réalisations, des légendes telles que Kopa, Zidane ou encore Trezeguet.

C’est également le cas au Brésil où Neymar Junior, auteur d’un triplé mardi face au Pérou a porté son total en sélection à 64 buts. Une performance qui fait de lui le deuxième meilleur buteur de la Séléçao, à 13 buts du Roi Pelé. Des stats qui permettent à l’attaquant du PSG de dominer des icônes comme Ronaldo, Romario, Zico, Rivaldo ou encore Ronaldinho.

Que ce soit Giroud ou Neymar, leurs seules stats peuvent-elles leur permettre de se hisser au niveau des légendes qui les ont précédé ? Les stats peuvent-elles finalement tout expliquer ? Dans tous les cas, l’opinion nouvelle a pris tendance à céder à la dictature des chiffres qui dénaturent au fil des années le football en passe de devenir plus individuel que collectif.

COMMENTAIRES
Commentaires

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Top Articles

ads1

autres articles sur Editorial

copie impossible