Connect with us

Autres Sports

Afrobasket 2021 : Lezkano et Edi réagissent à la victoire des Eléphants

Les Eléphants ont débuté parfaitement leur Afrobasket par une victoire face au Kenyans 88-70, ce mercredi 25 juin à Kigali, lors de la première journée dans le groupe C. Le coach de la sélection ivoirienne Natxo Lezkano a réagi au lendemain de cette victoire.

« Face au Kenya, nous nous attendions à un match très difficile. Tout premier match est toujours compliqué. Nous avons visionné leur match face à l’Angola (74-73 en février 2021). Si vous pouvez battre l’Angola comme ils l’ont fait, c’est que vous pouvez battre n’importe quelle équipe en Afrique. Donc nous savions à quoi nous attendre. Nous avons travaillé pour être prêts pour le combat et nous nous sommes battus pour être les vainqueurs ». Après un premier quart temps serré, la Côte d’Ivoire a réussi à prendre le dessus sur l’équipe adverse. Le sélectionneur espagnol a révélé le secret de la réussite.

« Ce qui a fait la différence aux 3è et 4è quart-temps, c’est juste que nous élevé le niveau et l’agressivité de notre défense, nous avons contrôlé les rebonds. Nous avions le bon bout au 1er quart-temps mais ce n’était pas le style dans lequel nous aimions évolué », a-t-il ajouté.

L’équipe de Côte d’Ivoire face au Kenya.

Edi Guy Landry, vice-capitaine de la sélection de Côte d’Ivoire, a lui aussi commenté la victoire au bout de ce match très disputé au cours duquel il s’est accroché avec l’ailier kenyan Tylor Ongwae.

« Le fait de m’être accroché avec Tylor Ogwae ne m’a pas fait sortir de mon match. Au contraire, je voulais juste montrer aux coéquipiers qui découvrent l’Afrobasket pour la plupart, qu’ici il faut beaucoup d’énergie. Il y a certes le talent, mais l’énergie compte beaucoup. Nous avons une équipe au sein de laquelle tout le monde peut scorer, et moi mon job ce soir, c’était de stopper leur meilleur joueur. Il fallait accentuer la tension pour dire aux coéquipiers que c’est cela l’Afrobasket, il faut tout donner parce qu’aucun match ne sera facile ». Landry a notamment salué la performance de Matt Costello qui a brillé de mille feux en délivrant notamment 20 points, 8 rebonds, 3 passes décisives et 4 interceptions.

Matt Costello.

« Matt, c’est un joueur qui a une compréhension de jeu très élevée. Ce n’est pas nous qui l’avons intégré, c’est lui qui a su s’adapter et trouver la bonne place. Et on le voit, il fait un très bon job, c’est quelqu’un de super cool, qui écoute. L’intégration pour lui a été très facile. Et on l’a vu dans le jeu ».

Première de son groupe, la Côte d’Ivoire va affronter le Mali ce 27 août. Mais Edi tient à respecter l’adversaire.

« Tout le monde pensait que le Mali se ferait écraser par le Nigeria (battu sur le fil 81-73). Et c’est la même chose pour le Kenya avec nous. Mais il faut dire que nous sommes à l’Afrobasket et que toutes les sélections sont compétitives. Le Mali a très bien joué contre le Nigeria et ils feront pareil avec nous. c’est à nous de trouver la bonne formule que donnera le coach et la suivre. Face au Mali, ça sera peut-être encore plus dur que le match du Kenya. Mais on va se reposer d’abord et ensuite préparer ce duel ».

 

Kouakou Edouard

COMMENTAIRES
Commentaires

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Top Articles

ads1

autres articles sur Autres Sports

copie impossible