Connect with us

Rétro Sport

Rétro : les 5 penaltys qu’il ne fallait louper à la coupe du monde

La coupe du monde 2022 se tiendra du 20 novembre au 18 novembre 2022 au Qatar avec la participation de 32 nations. L’histoire de cette compétition a souvent été marquée par des penaltys manqués, de grands joueurs ont scellé le sort de leur nation avec des tirs ratés.

Débutons cette sélection par l’ex-international ghanéen Asamoah Gyan. Lors de la coupe du monde 2010 en Afrique du sud face à l’Uruguay en quart de final, le Ghana obtient un coup-franc à la 120e minute en prolongation 1-1. Une fois le ballon centré, un cafouillage survient et le ballon se diriger vers les buts uruguayennes. Mais malheureusement pour le Ghana, l’attaquant de l’Uruguay, Luis Suarez enlève le ballon de la main. L’arbitre siffle penalty et exclut le joueur. Le capitaine et Attaquant des black Star, Asamoah Gyan se retrouve face au gardien et frappe sur la barre transversale des buts. Le Ghana sera éliminé de la coupe du monde, à la porte des demi-finales à l’issue de la séance des tirs au but. Gyan expliquera plus tard qu’il a changé son pied à la dernière minute après avoir vu Fernando Muslera plonger sur le côté qu’il a initialement choisi. La déception est encore vivace.

« Ce penalty manqué je ne l’oublierai jamais. Cela fait partie de ma vie mais je sais que c’est quelque chose qui va me hanter pour le reste de ma vie. Je l’accepte parce qu’il n’y a rien d’autre que je puisse faire », regrette le meilleur buteur de l’histoire des Black Stars.

En Deuxième position, vient l’immense attaquant de l’équipe de France David Trezeguet qui a lui aussi connu cette frustration lors de la coupe du monde 2006 face à l’Italie. Le buteur français a raté son penalty en tirant avec force sur la barre transversale de Gianluigi Buffon gardien de la Squadra Azura pour la séance des tirs aux buts lors de la Finale. L’Italie a remporte la séance et a terminé sacrée championne du monde.

« Celui face à Buffon, je l’avais bien tiré. Mais malheureusement, c’est comme ça. Ces difficultés m’ont rendu plus fort et plus costaud mentalement », se souvenait Trezegol en 2020.

A la troisième place, Stuart Pearce ex-joueur anglais avait l’opportunité de donner un deuxième titre de champion du monde à l’Angleterre face à l’ogre allemand en 1990. Mais malheureusement pour les Anglais Stuart rate son penalty en demi-finale. Résultat, les espoirs de toute une nation s’écroulent. En larmes, Pearce a toutefois indiqué que ce penalty manqué était probablement la plus grande leçon qu’il a tiré de sccka carrière.

La quatrième place revient à Dragan Stojkovic attaquant de la Yougoslavie qui rate son penalty en quart de final face à l’Argentine de Diego Maradona en 1990 dans la séance des tirs aux buts. Toutefois, Italie 90 demeure l’un des meilleurs souvenirs de l’actuel sélectionneur de la Serbie.

 »Cette Coupe du Monde est un point drague incontestable dans ma carrière. En huitièmes de finale, j’ai marqué deux buts contre l’Espagne, qui était pourtant très forte. Italie 1990 restera à jamais gravé dans ma mémoire. Ces deux buts ont été des chefs-d’œuvre, je suis fier d’avoir eu l’occasion de montrer mon talent et mes qualités de footballeur lors d’une compétition aussi importante », a-t-il confié.

Pour Terminer, l’Argentin Lionel Messi rate son penalty face à l’Islande lors de la coupe du monde 2018 en Russie pour leur premier match de la compétition. L’Argentine sera éliminé par la France. Que ce soit avec l’Argentine ou le FC Barcelone, Messi enregistrait à l’époque 4 échecs sur ses 7 dernières tentatives sur penalty selon les statistiques d’Opta.

 

Par Séphora Chance (Stg)

COMMENTAIRES
Commentaires

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Top Articles

ads1

autres articles sur Rétro Sport

copie impossible