Connect with us

Rétro Sport

Rétro sport : il y a 16 ans, le Cameroun endeuillait la Côte d’Ivoire

La date du 4 septembre 2005 rappelle de bons vieux souvenirs pas très reluisants, à tous les Ivoiriens férus de football. Ce jour-là, les Eléphants ont été battus par les Lions indomptables du Cameroun malgré un doublé de Didier Drogba. La sélection ivoirienne perdait tout espoir de se rendre à la coupe du monde en 2006 pour la première fois de son histoire, mais le miracle s’est produit bien plus tard. Reconstitution des faits 16 ans après, dans notre rubrique rétro sport.

Dimanche 4 septembre 2005. Leader de leur groupe, les Éléphants de Côte d’Ivoire accueillent les lions indomptables du Cameroun dans un stade Félix Houphouët-Boigny qui accueille 34 500 spectateurs. Objectif : empocher trois précieux points et se qualifier pour la phase finale de la coupe du monde 2006, la première de l’histoire de la sélection ivoirienne.

Didier Drogba avait donné espoir aux siens.

Si l’attaquant du FC Barcelone Samuel Eto’o est attendu côté adverse, c’est finalement Achille Webo qui s’illustre. L’attaquant camerounais trouve deux fois le chemin des filets (29e, 45e) face à une défense ivoirienne en manque de repères. Mais à chaque fois, Didier Drogba, le buteur de Chelsea, lui répond en égalisant. D’abord, sur une passe décisive d’Aruna Dindané (37e), ensuite sur un coup franc magistral (47e) exécuté dans les 25 mètres. Mais à cinq minutes du coup de sifflet final, le Cameroun prend une nouvelle fois le dessus. Achille Webo, très opportuniste, s’offre un triplé (85e).

Une défaite à l’allure de deuil !

Les Éléphants concèdent une défaite aux allures de deuil national. Les portes du mondial allemand 2006 semblent se renfermer sous leurs yeux. La désillusion est totale. Tel un séisme de forte amplitude, c’est tout un pays qui est secoué, tout un peuple sous le choc. Samuel Eto’o avait promis faire dormir les Ivoiriens à 18h00. Lui et ses coéquipiers ont joint l’acte à la parole.

Un supporter ivoirien inconsolable après le match.

Même si au final ce sont les Éléphants qui se qualifient pour le Mondial 2006 en Allemagne après une victoire contre le Soudan (1-3) consécutive à un nul du Cameroun face à l’Egypte (1-1), le 4 septembre fait désormais partie de l’histoire du football de la Côte d’Ivoire et du Cameroun.

 

Marie Ségolène

COMMENTAIRES
Commentaires

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Top Articles

ads1

autres articles sur Rétro Sport

copie impossible