Connect with us

Rétro Sport

Rétro sport : il y a 28 ans, l’Africa Sports remportait la Coupe d’Afrique des vainqueurs de coupe

Le 6 décembre 1992, l’Africa Sports devenait vainqueur de la coupe d’Afrique des vainqueurs de coupe, compétition aujourd’hui disparue. Le club vert et rouge a terrassé le Vital’O FC de Bujumbura (Burundi). Score final : 4-0. (Re)découvrons ensemble cet événement dans notre rubrique Rétro Sport.

Nous sommes le 6 décembre 1992. La coupe d’Afrique des vainqueurs de coupe, compétition qui oppose les vainqueurs des coupes nationales, est à sa 18e édition. A l’époque, la finale de déroule encore en phase aller-retour. Et ce 6 décembre marque la finale retour de la compétition. l’Africa Sports reçoit le Vital’O de Bujumbura (Burundi) au Stade Félix Houphouët-Boigny après un match nul (1-1) concédé à l’aller, en territoire adverse. Devant 40 000 spectateurs pris de clameur, les Oyés veulent marquer la différence. La ferveur est palpable dans le stade. Les journalistes rendent compte avec émotion.

Le film du match

Dès le coup denvoi, l’Africa se met en évidence. 25 ème minute, Oliha Thompson alerte Sékou Bamba qui est fauché dans la surface. Pénalty indiscutable. Okolossi Gabriel proposé à l’exécution ne tremble pas et bat Ramazani, le portier burundais. l’Africa mène 1-0. Le Felicia chavire de bonheur. Quelques minutes plus tard la même connexion Oliha – Sékou fait parler la poudre quand l’enfant d’Odienné servi par le nigérian dans un angle fermé corse l’addition (2-0). Dans la foulée, c’est Oliha qui inscrit le troisième but sur un corner de Maguy Serge Alain. Score à la mi-temps (3-0).

En seconde période, le Vital’O va vite à l’eau et concède un quatrième but, le plus beau de la soirée portant la signature de Comara Yacouba. Après un corner de Maguy mal renvoyé par le gardien burundais, l’ancien sociétaire de la SOTRA envoie une frappe lourde mi-hauteur à 22 mètres du but (4-0). C’est l’état d’ivresse. Le public est en fusion avec son équipe. L’Africa vient de terrasser Vital’O dans son antre.

Quand un titre en amène un autre…

Au coup de sifflet final, le club dirigé à l’époque par Simplice Zinsou savoure son premier titre continental. Plus tard, l’Africa bat le Wydad Casablanca en supercoupe de la CAF pour asseoir sa domination sur le continent africain. Pour Ignace Guedegba et Pascal Miezan c’est vraiment une note agréable eux qui en 86 contre le Zamalek avaient connu la grande tristesse.

Le 6 décembre reste un jour symbolique pour un club qui aujourd’hui plombé par des crises interminables et dont les dirigeants ont du mal à lancer la révolution pour la restauration d’une formation à un glorieux passé.

 

Marie Ségolène, avec le récit de Fredy Cromwell Aka

COMMENTAIRES
1 Comment

1 Comment

  1. Pingback: Asec 3e, Africa 7e… Le top 10 des clubs africains les plus titrés – ami-sportif.com

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Top Articles

ads1

autres articles sur Rétro Sport

copie impossible