Connect with us

coupe d'afrique des nations

Eléphants : Les vérités de Serge Aurier avant le match contre les Comores

En marge de la double confrontation entre la Côte d’Ivoire et les Comores les 24 et 28 mars 2023 à Abidjan et à Malouzini, le capitaine des Eléphants Serge Aurier s’est longuement exprimé sur le plateau de l’émission Talents d’Afrique.

Son souvenir de Marc Wilmots, un ex-sélectionneur des Eléphants, la pression de jouer la prochaine CAN à domicile et ce qu’il pense de l’actuel coach des Eléphants Jean-Louis Gasset. On vous résume ses propos.

Serge Aurier tacle Marc Wilmots !

« Wilmots a sous-estimé l’Afrique. Tout entraîneur qui arrive ici doit comprendre que l’Europe et l’Afrique, le management n’est pas le même. Tu ne peux pas te permettre de outrepasser nos cultures de base. Quand tu arrives avec ton expérience, tu dois t’adapter à ce qui se fait ici avant de pouvoir mettre en place ce que tu veux faire et je crois que c’était son erreur à lui. Il est arrivé en se croyant plus grand. Il pouvait se permettre parce qu’il a brillé avec l’équipe de Belgique mais nous sommes en Afrique il y a des choses qu’il ne faut pas négliger.»

Football : Le Capitaine Serge Aurier se confie sur la prochaine CAN et son club

Les préparatifs de la CAN à domicile

« Quand on joue à l’extérieur, on sent déjà la force et le soutien du public. On joue à domicile, moi même je n’arrive pas à expliquer ce qui se passera parce que c’est déjà très costaud de jouer pour la Côte d’Ivoire. Et une CAN à domicile c’est une pression positive. Avant la compétition il y a quelque chose à préparer et je pense que c’est sur ces matches amicaux pour nous mais pas pour les équipes en face qui veulent se qualifier. La meilleure façon de se préparer c’est de prendre ces matches au sérieux et commencer à former un collectif fort dès maintenant.»

L’absence de Seko Fofana

« Forcément on aurait bien aimer avoir Seko avec nous mais nous sommes focus avec ceux qui sont là, qui ont répondu présents et qui ont envie d’aller gagner ces deux matches. Après, la discussion entre lui et le coach, on ne la connait pas. Donc on ne rentre pas dans les détails. C’est vrai qu’on prépare quelque chose et il faut que tout le monde soit là, c’est important. »

Un mot sur le collectif

« Chaque coach arrive avec ses idées. Le plus important c’est de former une équipe compétitive avec des joueurs qui comprennent le message du coach. On peut changer de coach à chaque fois mais si le message n’est pas clair ou s’il ne passe pas, on peut avoir la meilleure équipe du monde mais on ne gagnera jamais.»

Objectif le titre avec Jean-Louis Gasset

« Gasset c’est quelqu’un qui a beaucoup d’expérience dans le haut niveau. Il sait comment parler aux joueurs. Ce que j’aime chez lui c’est sa qualité humaine à pouvoir motiver un groupe. Sur ce point, on a fait le bon choix mais ce sera à nous de respecter ce que le coach veut mettre en place. Pour arriver au bout de cette compétition, il faut être tous en communion. Il faut qu’on soit prêts à accepter et véhiculer ce message. Nous sommes à la maison, bien sûr l’objectif c’est le titre ».

COMMENTAIRES
1 Comment

1 Comment

  1. Pingback: Côte d’Ivoire : Les journalistes sportifs ivoiriens renforcent leurs capacités en prélude de la CAN 2024 – ami-sportif.com

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Top Articles

ads1

tecno

autres articles sur coupe d'afrique des nations

copie impossible