Connect with us

Football

Distinction : le ‘Ballon d’Or africain’ des journalistes voit le jour

Une cérémonie de distinction annuelle du meilleur journaliste africain, a été initiée. La première édition aura lieu à Abidjan, le 5 novembre 2022.

Un prix du meilleur journaliste africain, en hommage à l’ancien président de l’Olympique de Marseille, Pape Diouf et portant sur les connaissances des règles du football, sera décerné à partir de cette année, a-t-on appris mercredi 28 septembre 202, à Abidjan, lors d’une conférence de presse, animée par l’initiateur du projet, José Djati, qui était en compagnie du parrain Diabaté Abdoulaye président de Lanfiara FC.

Le concours aura lieu le 5 novembre dans la matinée et sera suivi de la proclamation des résultats le même jour au cours d’un diner gala, toujours dans la capitale économique. Le lauréat s’en tirera avec la somme de 500 000 francs CFA et du matériel technique de travail. Les lauréats classés 2è et 3è auront droit à des lots de consolation. Les dossiers de candidature des journalistes sportifs désireux de prendre part au concours sont recueillis au siège de l’Union nationale de la presse sportive de Côte d’Ivoire (UNPSCI). Pour l’édition inaugurale, seuls les journalistes ivoiriens sont concernés, a précisé M. Djati.

« Notre objectif, c’est de faire en sorte que d’ici cinq ans, la Confédération africaine de football (CAF) s’approprie ce prix. Ce que nous constatons, c’est que pendant la soirée des Awards, tous les acteurs sportifs sont distingués sauf les journalistes », a-t-il dit.

Le prix Pape Diouf du meilleur journaliste africain est placé sous la présidence du président de LANFIARA Football Club d’Attécoubé, Abdoulaye Diabaté et du parrainage de l’Agent international de joueur, Thierno Seydi.

De son vrai nom, Mababa Diouf, et né le 18 décembre 1951 au Tchad, Pape Diouf fut une personnalité franco-sénégalaise du football et du journalisme sportif puis agent de joueur. Président du club français de l’Olympique de Marseille de 2005 à 2009, il a tiré sa révérence le 31 mars 2020 à Dakar, au Sénégal.

Comme les footballeurs, les journalistes ont eux aussi enfin droit à une récompense annuelle qui leur est décernée. On pourrait ainsi le dire : le « Ballon d’or africain » des hommes de médias voit le jour.

COMMENTAIRES
Commentaires

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Top Articles

ads1

autres articles sur Football

copie impossible