Connect with us

Football

Elim. CDM 2022 : Grâce un doublé de Haller, les Eléphants domptent les Lions à Ebimpé

Le pachyderme est bien le roi de la jungle. Les Eléphants de Côte d’Ivoire ont dressé les Lions indomptables du Cameroun (2-1) ce lundi 6 septembre au stade d’Ebimpé. Sébastien Haller s’est notamment offert un doublé. Ce succès convaincant propulse la Selephanto à la tête du groupe D.

De l’audace, de l’envie, de la percussion… La sélection de Côte d’Ivoire a réuni les meilleurs ingrédients pour venir à bout du Cameroun (2-1) ce lundi 6 septembre à Ebimpé. Vainqueurs des Lions indomptables lors de la deuxième journée des éliminatoires du mondial 2022, les Eléphants se sont rachetés après leur triste nul concédé sur la pelouse du Mozambique.

Le film du match

Beaumelle a réussi à imposer sa touche. Son système 3-5-2 concocté d’entrée avec pour meneur Jérémie Boga et pour sentinelle Seri Jean-Michaël, a payé. C’est d’ailleurs le milieu de terrain de Fulham qui est à l’origine du penalty transformé par Sébastien Haller. Son coup-franc tiré dans les 25 mètres qui semblait se diriger vers le cadre a été détourné par une main baladeuse dans la surface camerounaise. L’attaquant de l’Ajax Amsterdam a alors pris à contre-pied le portier adverse (20e).

Très agressifs comme rarement, les Eléphants ont continué à lâcher du zeste après cette ouverture du score. La percussion de Jean-Evrard Kouassi a permis au joueur du Wuhan Zall (Chine) de lancer en profondeur Haller. L’ancien sociétaire de West Ham United à la réception, a déclenché un tir croisé pour doubler la mise (29e).

Une faute grossière d’Eric Bailly

Le Cameroun a tenté de réagir mais a buté sur une solide défense ivoirienne restée concentrée jusqu’au bout. Il a fallu une faute grossière d’Eric Bailly pour permettre aux Lions indomptables de réduire la marque. Sur un duel aérien, le défenseur de Manchester United a effectué un geste du pied approximatif et non-maîtrisé qui a conduit l’arbitre à indiquer le point de pénalty. Nicolas Ngalaleu s’en est chargé et a pris Sylvain Gbohouo à contre-pied (60e). 2-1, score final.

Malgré une baisse de régime dans le dernier quart d’heure, les Eléphants s’en sont tirés à très bon compte. Cette fois, la la Selephanto a fait preuve de maturité tactique et d’une excellente organisation offensive. Le trio Boga – Crespo – Haller a démontré qu’il avait du répondant. Seri Jean-Michaël a également livré une très belle prestation grâce à de belles percussions. Sangaré a été irréprochable pour sa part.

Beaumelle marque un bon point

Tombeurs des Lions indomptables, les Eléphants sont premiers du Groupe D. Beaumelle vient ainsi de marquer un très bon point, lui qui était sous les deux des critiques. Cette victoire est sans doute inspirée du succès de la Côte d’Ivoire face à cette même équipe du Cameroun lors de la CAN 2015. Le mental a été utile à cette sélection nationale qui devait obligatoirement l’emporter. Reste désormais à rééditer cette même performance lors des prochaines échéances. Bravo aux Eléphants.

 

Alex K.Payne

COMMENTAIRES
Commentaires

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Top Articles

ads1

autres articles sur Football

copie impossible