Connect with us

Football

Eléphants : les tops et les flops contre le Burkina

Menée, la côte d’ivoire a trouvé les ressource nécessaires pour venir à bout du Burkina. Qui sont les tops et les flops de la rencontre ? Ami-sportif.com fait son analyse.

Les tops

Wilfried Singo

Pour sa première sélection, il s’est montré à la hauteur des attentes. Très à l’aise balle au pied il a assuré le couloir droit et a parfois contribué l’animation offensive des Eléphants. L’on tient peut-être la doublure de Serge Aurier.

Max-Alain Gradel

A 33 ans, Max est toujours aussi d’aplomb. Gradel a été un atout majeur de la victoire des siens. Très participatif devant le but, il s’est aussi montré altruiste en première mi-temps. Son centre à la 31e minute aurait pu permettre à boly d’égaliser, mais le gardien burkinabé Hervé Koffi a détourné la tête du défenseur de Wolverhampton. En fin de compte, Gradel est passeur sur le but de Kossounou.

Amad Diallo

Son coup franc spectaculaire a offert la victoire aux siens. Très habile et doté d’une excellente qualité de possession de ballon, Amad a régalé le public à peine entré en jeu (63e). Le petit prince de Manchester démontre ainsi qu’il est bien parti pour devenir la future grande star de cette équipe nationale.

Amad Diallo, auteur du but de la victoire contre le burkina.

LIRE AUSSI – Amical : Grâce à un coup franc magistral d’Amad Diallo, la Côte d’ivoire renverse le Burkina

Jeremie Boga

Dès son entrée en jeu en début de seconde période, il a réussi à percer la défense burkinabè grâce à sa vitesse et à sa percussion. Il a notamment adressé quelques superbes centres en retrait qui ont failli faire mouche. Boga signe un retour gagnant en sélection après trois ans d’absence.

Les flops

Lago Junior

Le joueur du Real Majorque peine à convaincre. Sur son côté droit, il a livré une prestation insipide. Il n’a jamais été en mesure d’inquiéter la défense burkinabè. Est-il vraiment à l’aise sur le côté ?

Kossounou

Le défenseur central est visiblement le choix numéro un de Patrice Beaumelle  en 6. Ce que nous ne comprenons toujours pas. A ce poste, Kossounou ne rassure pas. Il n’arrive pas à faire évoluer le jeu et se contente de faire ressortir les ballons sur les côtés. Aka Serge Arnaud, sans doute le 6 ivoirien le plus performant du moment (7 fois homme du match cette saison à El Gouna FC, en Egypte) ou Soro Ismaila devraient faire l’affaire.

La joie de Christian Kouamé, Sinaly Diomandé, Sangaré Ibrahim et Wilfried Singo

Haller

Revenu en sélection après avoir manqué les deux derniers matches, Haller n’a pas brillé. Souvent trop fébrile, il a perdu la quasi totalité de ses duels aussi bien terrestres qu’aériens, face aux défenseurs adverses. Ses capacités à pivoter et à fixer la défense pour créer de l’espace ont manqué. Le buteur de l’Ajax Amsterdam, n’a pas non plus été aidé par le milieu qui ne lui a délivré que très peu de ballons.

Hassan Kamara

Il a véritablement souffert dans son couloir gauche malgré une grosse volonté de prouver son potentiel. Parfois brouillon, le défenseur niçois a raté bon nombre de ses centres. En gros, il a aussi rencontré des difficultés à développer son jeu sur cette pelouse controversée du stade d’Ebimpé, contrairement à Wilfried Singo qui s’est senti plus à laise. Hassan Kamara n’est pas vraiment un flop, mais sa prestation a laissé nombre de supporteurs sur leur faim. Peut mieux faire.

Kouakou Edouard 

COMMENTAIRES
Commentaires

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Top Articles

ads1

autres articles sur Football

copie impossible