Connect with us

Football

« Il n’avait pas d’esprit sportif » : le gardien anglais Peter Shilton ne digère toujours pas « la main de Dieu » de Maradona

Le 22 juin 1986, Diego Maradona marque le football d’une empreinte indélébile. En quarts de finale du mondial qui se tient au Mexique, il inscrit un but de la main face à l’Angleterre, sur un duel avec le portier anglais Peter Shilton. L’arbitre de la rencontre, le Tunisien Ali Bennaceur n’y voit que du feu. 34 ans plus tard, le portier âgé aujourd’hui de 71 ans ne digère toujours pas cette « tricherie ».

LIRE AUSSI – la main de Dieu de Diego Maradona : 34 ans après, l’arbitre du match fait son mea-culpa

« Maradona était le plus grand joueur que j’aie jamais affronté. Ce que je n’aime pas, c’est qu’il ne se soit jamais excusé. A aucun moment il n’a admis avoir triché et dit qu’il voudrait s’excuser. A la place, il a utilisé son expression main de Dieu. Ce n’était pas juste. Il semble qu’il avait de la grandeur en lui, mais malheureusement pas d’esprit sportif », a expliqué Shilton au Daily Mail sans toutefois manquer d’avoir une pensée pour la légende argentine « Mais je suis attristé d’apprendre sa mort à un si jeune âge (…) mes pensées vont vers sa famille », a-t-il conclu.

 

Stéphane Kipré

COMMENTAIRES
1 Comment

1 Comment

  1. Pingback: La main de Dieu de Diego Maradona : 34 ans après, l’arbitre du match fait son mea-culpa – ami-sportif.com

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Top Articles

ads1

autres articles sur Football

copie impossible