Connect with us

Football

Éléphants : Jean-Louis Gasset attend de nouveaux renforts 

Nommé sélectionneur des Éléphants en mai 2022, Jean-Louis Gasset dirigé 10 matches à ce jour. Un chiffre suffisant pour dresser un bilan après 9 mois de service. 

« Je peux déjà dire que pendant cette période nous avons effectué un grand travail d’observation concernant les joueurs. Il était important de les voir vivre ensemble, d’analyser leur comportement dans le groupe et surtout de les voir en situation de titulaires, remplaçants ou même absents du groupe.L’objectif était de comprendre comment et pourquoi ce groupe a connu des échecs aux éliminatoires de la Coupe du Monde au Qatar et en 8ème de finale de la dernière CAN au Cameroun. Il faut dire aussi que nous avons pu voir une cinquantaine de joueurs dont de jeunes talents comme Abakar Sylla et Datro Fofana. Nous sommes bien évidemment très attentifs à leur temps de jeu, à leurs performances et aux suivis médicaux », a déclaré Gasset dans un entretien avec les journalistes de la Fédération ivoirienne de football (FIF).

Après avoir hérité d’une sélection bâtie par son prédécesseur Patrice Beaumelle, il a apporté sa touche en convoquant de nouveaux joueurs. Outre l’arrivée du défenseur Sylla Abakar, de Jean-Philippe Krasso, de Wilfried Kanga, de Lazare Amani ou de Fofana Issa, il a fait revenir Datro Fofana (convoqué une fois sous Patrice Beaumelle, ndlr) mais aussi Seko Fofana. Mais selon le coach français, d’autres renforts sont attendus en vue de la Coupe d’africaines des nations dans moins d’un an.

Le plan de Gasset pour 2024

« A travers nos différentes prestations face notamment à la Zambie, au Lesotho et au Burkina Faso, il nous est apparu une évidence que ce groupe avait besoin de renfort. Nous avons donc sollicité de nouveaux joueurs afin d’amener une concurrence sur des postes bien précis avec des profils répondant à des critères tels que la motivation, le désir d’appartenance, les qualités techniques et la volonté d’adhérer au projet. La notion de groupe ou de collectif doit être un vecteur essentiel avec de vrais leaders pour nous conduire au succès », a confié Gasset.

« Pour pallier aux difficultés rencontrées, notre travail a été de cibler les postes à renforcer, les profils de joueurs correspondant à nos attentes. Il a fallu multiplier les déplacements, les rendez-vous, les échanges avec les coachs et les joueurs. Toutes ces négociations demandent de la patience, tout en maintenant le contact et en suivant les performances de ces joueurs dans leurs clubs. Nous avons déjà apporté une première retouche avec le retour de Seko Fofana qui était une de mes priorités. Les retours de Sébastien Haller et Eric Bailly sont un atout pour nous. Nous allons renforcer ce groupe avec trois ou quatre joueurs qui doivent nous apporter un plus », a-t-il ajouté.

Une équipe « Commando » en marche

Désigné pour mettre en place une équipe compétitive capable de glaner des lauriers dans les années à venir, le coach de 68 ans est revenu sur ses ambitions.

« Notre objectif est de créer un groupe « Commando » dans la cohésion et la discipline. Rassurez-vous les places seront chères!Dans les faits, c’est tout un puzzle à construire. C’est-à-dire établir le meilleur groupe possible ayant l’ambition de porter fièrement et dignement les couleurs de la Côte d’Ivoire. Et puis il y a une forte attente. Notre volonté avant la phase de compétition est dans un premier temps de dégager un groupe soudé en maintenant notre travail d’observation. Nous voulons ensuite la mise en place d’un projet de jeu, travailler les automatismes et effectuer un gros travail sur les stratégies. »

Stéphane Kipré 

COMMENTAIRES
1 Comment

1 Comment

  1. Pingback: Éléphants : Choilio Diomandé tacle Jean-Louis Gasset – ami-sportif.com

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Top Articles

ads1

tecno

autres articles sur Football

copie impossible