Connect with us

Football

Eléphants : La CAN sucrée de Nicolas Pépé

En manque de temps de jeu à Arsenal, Nicolas Pépé abordait sa deuxième phase finale de Coupe d’Afrique dans le doute. Alors qu’il n’y avait que très peu d’espoirs placés en lui, l’attaquant ivoirien a su renverser la tendance pour finalement s’imposer comme un leader chez les Eléphants. Il est désormais l’un des hommes sur qui compter à quelques heures du coup d’envoi du choc face à l’Egypte.

Depuis son transfert à Arsenal en 2019 contre un chèque mirobolant de 52 milliards CFA, Nicolas Pépé est victime de jugements négatifs. A Londres, l’international ivoirien peine à enchainer les performances sur la durée. Conséquence : il a perdu sa place de titulaire. Cette saison, le joueur de 25 ans n’a disputé que 12 matches sur 27 possibles, Premier League et EFL Cup confondus. Un faible temps de jeu meublé par 2 buts et 5 passes décisifs dont une en championnat.

Un début de CAN timide… puis le réveil du lion

En manque de confiance, Pépé ne vendait pas chère sa peau après avoir été sélectionné par Patrice Beaumelle pour la CAN 2022. Entré en jeu lors de la victoire d’entrée des Eléphants 1-0 face à la Guinée-Equatoriale, il a notamment envoyé un ballon dans les nuages, sur un centre venu de la gauche, alors qu’il était en parfaite position sur son pied gauche. Un raté qui s’explique en partie par un manque de rythme. Mais depuis, Pépé est inarrêtable. Buteur contre la Sierra Léone sur une superbe frappe du gauche enroulée et élu homme du match (2-2), l’ancien sociétaire de Lille a réalisé une prestation XXL face à l’Algérie (3-1). Face aux Fennecs, il s’est offert une nouvelle réalisation de toute beauté suite à un débordement ainsi qu’une passe décisive.

Attendu lors du choc contre l’Egypte

En un temps record, Pépé a progressé pour finalement s’imposer (enfin) comme un leader chez les Eléphants. Décevant en 2019, il brille enfin dans une phase finale de CAN. En 18 jours de compétition africaine, le joueur a inscrit autant de buts (2) qu’en six mois outre-manche. Considéré comme un joueur doté d’un mental d’acier, l’ancien d’Angers a su accepter les critiques qui lui ont permis de se remettre en cause et d’offrir le meilleur de lui-même. La complémentarité avec Wilfried Zaha et Sébastien Haller a également favorisé son ascension. Son coach Patrice Beaumelle lui a également tiré les oreilles afin de l’aider à exploiter tout son talent. « Ça doit le saouler de toujours entendre ça, mais quand il jouait à Lille il était irrésistible, c’était un réel poison pour l’équipe adverse« , disait le technicien français. Résultat : Pépé autrefois persona non grata constitue désormais une arme fatale coté Eléphants.

A l’image de l’ensemble du groupe, le joueur africain de l’année 2019 en Ligue 1 française est en confiance. Le match de référence face à l’Algérie est le symbole d’une efficacité retrouvé et d’un incroyable état d’esprit. Attendus lors du choc contre l’Egypte en 8es finale de la CAN 2022, Pépé et ses partenaires doivent néanmoins rester prudents.

Par Stéphane Kipré

COMMENTAIRES
Commentaires

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Top Articles

ads1

autres articles sur Football

copie impossible