Connect with us

Autres Sports

Kick-Boxing : 9 nouveaux gradés pour promouvoir la discipline en Côte d’Ivoire

La Fédération Ivoirienne de Kick-boxing a honoré 9 de ses membres au grade homologué de ceinture noire.

Issus de plusieurs autres disciplines martiales, les membres de la promotion de Sidibé Ismaël, Directeur Général du complexe sportif Agora ont reçu leur parchemin et la ceinture du “Degré”. Ils ont été formés durant deux semaines et évalués par plusieurs instances avant de se voir homologués leur grade (Dégré comme l’appel les pratiquants du Kick-boxing). Cette distinction rentre dans la politique de vulgarisation du Kick-boxing.

Parvenir au rayonnement du Kickboxing en Côte d’Ivoire !

Discipline originaire du Japon qui allie Taekwondo et boxe anglaise, le Kick-boxing fait petit bonhomme de chemin. Pour Roger Kouadio, le président de la fédération de cette discipline fondée il y a trois ans, les prouesses des athlètes aux différentes échéances internationales sont prometteuses au vu des trophées glanés.

« Vous êtes désormais des digne ambassadeurs du Kick-boxing dans vos quartiers. Ils vous revient la charge de la promotion et la vulgarisation. C’est le début d’un long processus. Vous ne devriez plus dormir sur vos lauriers. Car pour mauvaise conduite le comité de disciplines peut vous arraché ces titres », a déclaré le président de la fédération ivoirienne de Kick-boxing.

Le parrain de la promotion a dit toute sa fierté de voir que cette promotion porte son nom.

« Je suis heureux et j’attends beaucoup de vous pour le rayonnement du Kick-boxing. Il est aussi de mon devoir de parrain de vous suivre afin que vous soyez digne dans l’humilité comme l’enseigne les arts martiaux. Sachez que le sport permet de se développer sur tous les plans », a indiqué Sidibé Ismaël, DG du complexe sportif Agora.

A sa suite, la Directrice des sports de masse et du genre, Touré Mariam a salué la fédération ivoirienne de Kick-boxing pour cette rencontre qui visent à promouvoir la discipline. Elle a invité les jeunes à saisir le sport comme moyen de lutte contre tous les vices, notamment la migration clandestine qui bat de l’aile en Côte d’Ivoire. Le calendrier de la saison va clore avec un autre stage de formation et le gala au grand maître.

 

Par Ali Fama

COMMENTAIRES
Commentaires

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Top Articles

ads1

autres articles sur Autres Sports

copie impossible