Connect with us

Basket-ball

Prépa. Afrobasket 2021 : Les Eléphants sont à Monastir

Après 10 jours de stage à Abidjan, les Eléphants de Côte d’Ivoire ont pris leur quartier, le lundi 2 août au Magic Hotels de Monastir, en Tunisie, pour la deuxième étape de la préparation en vue de l’Afrobasket 2021.

Le premier groupe de la délégation est arrivée la veille. Il était composée de Stéphane Konaté (ABC, Côte d’Ivoire), Jean François Kébé (Gries, France), Vafessa Fofana (Cholet, France), Bali Coulibaly (Lorient, France), Nisré Zouzoua (Dax, France), Mathew Costello (Saski-Baskonia, Espagne) et de Maxence Dadiet (Kaysersberg, France).

Le deuxième groupe à fouler le sol tunisien était composée de Nathan Kouadio (Azur), Edi Guy Landry (Thor AK, Islande), Cedric Bah (Blois, France), Willy Kouassi (Grambalia, Tunisie), Adjehi Baru (Ferroviario, Mozambique) et de Joseph Mobio (Derthona Basket, Italie).

Bryan Pamba (Rennes, France), Amadou Sidibé (Evreux, France) et Souleyman Diabaté (Zamalek, Égypte) sont attendus dans le courant de la semaine.

C’est par un test covid que la délégation ivoirienne a démarré son aventure en Tunisie. des tests PCR qui se sont avérés tous négatifs au bonheur de Natxo Lezkano qui aura tout son monde présent pour la première séance d’entraînement prévue le mardi 3 août à partir à 8h00 Gmt (9h00 heure locale) en vue de remettre le bois de chauffe.

Mais avant, le coach espagnol a rencontré dans la soirée du 2 août l’ensemble de son équipe pour des échanges francs et pour tracer la ligne de conduite nécessaire pour un travail probant. La discipline, la solidarité et le sacrifice ont été les maitre-mots de ces échanges à bâton rompu.

Les joueurs en cercle restreint, ont pour certains livré leur ambition pour l’Afrobasket. Ce sont des Eléphants surmotivés qui ont affiché leur envie d’aller au bout de la compétition. Nisré Zouzoua, Fofana Vafessa et surtout Stéphane Konaté se sont promis tout donner pour eux-mêmes au regard des sacrifices consentis, et pour la patrie qui les suit depuis Abidjan.

Une bonne entrée en matière psychologique avant le travail physique sur le terrain qui permettra à l’encadrement technique de sortir 12 guerriers prêts pour la bataille de Kigali au soir du 18 août 2021, date de départ pour le Rwanda.

 

SERCOM FIBB

COMMENTAIRES
Commentaires

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Top Articles

ads1

autres articles sur Basket-ball

copie impossible