Connect with us

Autres Sports

JO 2020 : la Côte d’Ivoire fait son point à trois semaines du coup d’envoi

Le ministère ivoirien de la promotion des sports et du développement de l’économie sportive, a fait le point de la participation de ses athlètes aux jeux olympiques 2020 à trois semaines du coup d’envoi de la compétition. C’était ce lundi 27 juin au siège de l’institution, en présidence du ministre Danho Paulin et du président du comité d’organisation Koffi Kan Bertin. Entre le nombre final des athlètes qualifiés, les objectifs fixés ou les primes alloués, voici la situation.

LIRE AUSSI – JO 2020 : voici la liste officielle des athlètes ivoiriens qualifiés

Du 23 juillet au 8 août, la Côte d’Ivoire va participer aux jeux olympiques prévus à Tokyo. 28 athlètes et 15 encadreurs répartis dans 6 disciplines : l’athlétisme, l’aviron, le judo, la natation, le taekwondo et le football défendront les couleurs nationales. C’est dans ce contexte que le ministère ivoirien des sports a affirmé son ambition de glaner au minimum cinq médailles, après que la Côte d’Ivoire ait raflé trois lauriers olympiques dans son histoire (1 en 1984 et 2 en 2016)

« Après 4 ans de préparation, le gouvernement a décidé de faire de ces jeux olympiques, une de ses priorités, à travers l’accompagnement des athlètes. Le paiement des bourses, le financement des compétition qualificatives et de préparation. Nous voulons montrer que la Côte d’Ivoire est productrice de talent (…) Le gouvernement ivoirien à fixe une base de trois médailles. Mais nous, le ministère, voulons relever le défi d’obtention de cinq médailles olympiques en vue de se maintenir sur l’échiquier international », a affirmé Danho Paulin au cours d’une conférence de presse qui s’est déroulée ce lundi 27 juin à son ministère.

Quelques membres de la délégation ivoirienne.

600 millions décaissés

Au total, un budget total de 600 millions a été alloué aux athlètes pour leur préparation et leur séjour dans la capitale japonaise. Ce montant prend en compte la préparation, la motivation, la récompense et vise à assurer une place mémorable aux athlètes ivoiriens. Il s’agissait pour Danho Paulin, de dégager des moyens pour permettre une bonne préparation. Mais pour le patron du sport ivoirien, les chiffres importent peu.

« Nous avons demandé aux athlètes de réussir d’abord pour eux même car il y va de leur carrière. Nous leur avons également demandé de réussir pour les générations futures, c’est à dire être source de motivation pour des jeunes. Donc l’enjeu de la Côte d’Ivoire est multiforme. C’est d’assurer son rayonnement à travers une jeunesse engagée, dynamique et performante », a ajouté le ministre.

Une délégation composée de 64 personnes

La délégation officielle de la Côte d’Ivoire à ces jeux olympiques sera composée de 64 personnes, a fait savoir Koffi Kan Bertin, le président du comité d’organisation. 07 officiels du ministère, 07 autres du comité national olympique, 12 entraîneurs, 28 athlètes, 03 journalistes, 02 médecins, 04 kinésithérapeutes et 0 attaché des jeux. Chaque athlète doit être présent sur place cinq jours avant son entrée en lice. Ainsi, les différents départs des membres de la délégation sont prévues entre le 16 et le 19 juillet. Les Éléphants olympiques eux, se rendront en France pour un match amical contre les Bleuets avant de rallier Tokyo.

Koffi Bertin.

Le ministre des sports a également communiqué sur les montants des primes qui seront octroyées aux athlètes. Les qualifiés percevront 3 millions CFA, tandis que l’athlète invitée (la nageuse Talita Marie Te Flan) recevra 1 million CFA. Les entraîneurs des athlètes qualifiés eux, encaisseront 1,5 millions CFA et l’entraîneur de l’athlète invitée se verra remettre 500 000 CFA. Des primes d’objectif sont également prévus. Ainsi, le ministère promet un montant de 10 millions CFA par médaille d’or, 7,5 millions CFA par médaille d’argent et 5 millions CFA par médaille de bronze. Quant aux sprinteurs, ils recevront 3 millions CFA de prime s’ils atteignent la finale. Cependant, les primes de participation sont de 1,5 millions CFA aux athlètes et 1 million aux encadreurs.

Dispositions sanitaires et défilé

On rappelle que de nombreux dispositions ont été prises dans le cadre de la lutte contre la crise sanitaire. Le ministère des sports a expliqué qu’il faudra notamment effectuer deux tests avant le départ et un dernier à l’arrivée à Tokyo, éviter les espaces clos, éviter de parler dans les ascenseurs, éviter les transports en commun ou encore s’adonner à la vaccination.

Le ministère indique également que Marie Ta Lou portera le drapeau ivoirien en raison de ses performance et de la régularité dans les grandes compétitions. Avec elle, Cheick Cissé et Ndri Franck sont les athlètes choisis pour le défilé. Ils seront accompagnés par trois officiels, puisque le nombre des personnes requis pour le défilé de chaque pays passe de trois à six.

 

Alex K.Payne

COMMENTAIRES
2 Comments

2 Comments

  1. Pingback: JO 2020 : voici la liste officielle des athlètes ivoiriens qualifiés – ami-sportif.com

  2. Pingback: JO 2020 : Ta Lou désignée porte-drapeau de la Côte d’Ivoire pour le défilé d’ouverture – ami-sportif.com

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Top Articles

ads1

autres articles sur Autres Sports

copie impossible