Connect with us

Football

Amical : Les Éléphants ont refusé de gagner !

Au terme d’un match terne et sans spectacle, la Côte d’Ivoire a concédé le nul face au Ghana (0-0) lors de son second match amical, ce samedi 12 juin à Cape Coast. Les Éléphants, solides défensivement, ont néanmoins péché dans la construction offensive. Une victoire aurait pu donner plus de crédit à cette sélection ivoirienne.

Les Éléphants auraient pu battre le Ghana, mais ils n’ont pas osé se surpasser. La sélection ivoirienne a concédé le nul contre le Ghana (0-0) ce samedi 12 juin à Cape Coast en match amical, alors qu’elle avait largement les ressources pour venir à bout des Black stars, pourtant prenables.

Le film du match

Pour sa première face à un géant africain, Patrice Beaumelle a préféré jouer la carte de la prudence. Le technicien français a aligné une équipe ultra-défensive avec un 3-4-3 animé par Kanon, Bailly, Aurier et Singo. Après un début de match où elle a observé son adversaire, la sélection ivoirienne s’est procurée quelques occasions par la suite, sans en concrétiser aucune.

Haller est le premier à se mettre en évidence. Dès la 10e, l’attaquant de l’Ajax à la réception d’un centre, adresse une tête à l’entrée de la surface mais le portier ghanéen n’est pas inquiété. Dans la foulée, Singo sur une passe de Haller, est face au but mais il pousse le ballon hors du cadre (14e).

Jérémie Boga, l’un des hommes forts de la première mi-temps, remplacé par Amad Diallo en seconde période.

L’animation offensive, un gros manque côté ivoirien

Le Ghana fait une petite riposte et obtient sa première et seule occasion de but quand Thomas Partey déclenche une lourde frappe dans les 20 m, qui est capturée par un Sylvain Gbohouo bien concentré (44e).

Juste après la pause, ce sont les Éléphants qui ont encore obtenu les meilleurs actions du match. Franck Kessié frappe du gauche mais voit son ballon atterrir juste au dessus de la barre transversale du gardien adverse (65e). Dans les derniers instants, Gradel, rentré en jeu, exécute un coup franc mais manque le cadre de justesse.

Beaumelle qui a sans doute abordé le match avec l’idée de ne pas perdre, a manqué une occasion de battre un cador du continent. Avec de l’audace, de l’envie, de la percussion et une meilleur organisation offensive, son groupe aurait pu battre le Ghana. Les Éléphants ont réalisé une prestation moyenne dans l’ensemble. Il va falloir trouver le bon mécanisme, surtout sur le plan offensif, pour prétendre rivaliser avec les meilleurs du continent. Les grandes échéances approchent. Il est temps d’élever le niveau.

 

Kouakou Edouard

COMMENTAIRES
Commentaires

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Top Articles

ads1

autres articles sur Football

copie impossible