Connect with us

Football

Eléphants : Crespo, irrésistible, séduit les supporters ivoiriens

Comme Sébastien Haller, Jean-Evrard Kouassi alias Crespo s’est montré plus que séduisant lors de sa première sélection contre l’Ethiopie. Percussions, vitesse, précision, sens du but… L’attaquant de 26 ans vient de démontrer qu’il peut devenir indispensable à l’équipe.

Convoqué à plusieurs reprises par Patrice Beaumelle sans jamais parvenir à honorer ses rendez-vous, Jean-Evrard Kouassi a enfin obtenu sa première sélection. Ce mardi 30 mars face à l’Ethiopie (3-1), le joueur du Wuhan Zall a non seulement joué. Mais il a surtout réalisé une performance exceptionnelle soldée par un premier but en équipe nationale.

Le film de ses performances

Aligné sur le coté droit dans un schéma 4-3-3 aux côtés de Yohan Boli et de Wilfried Zaha, Crespo a été le joueur le plus décisif. Dès le début du match, il d’abord réalisé un débordement parfait qui a emmené un corner. Aurier a ensuite trouvé Willy Boly qui a ouvert le score (1-0, 2e).

Ensuite, c’est l’attaquant du Wuhan Zall qui a provoqué le pénalty transformé par Franck Kessié juste après le premier quart d’heure (2-0, 17e). De retour des vestiaires, le joueur de 26 ans a retrouvé la pelouse avec encore plus de punch. Car à la 50e minute, il a préféré tenter un lobe alors que Yohan Boli peinait à se défaire du marquage. Il aurait pu faire mouche puisque son ballon a touché la barre transversale du portier éthiopien (50e). Plus tard, Crespo toujours aussi percutant sur son côté, a fait une véritable offrande à Yohan Boli qui a poussé le ballon hors du cadre.

Un but pour clore le festival

Enfin, Jean-Evrard Kouassi a clos le festival en s’offrant un but de grande classe à 15 minutes du coup de sifflet final. A la réception d’un centre, il s’est joué de deux défenseurs adverses avant de battre leur portier d’une frappe du droit.

Après ce but, le natif de N’Damien, une localité de Bocanda (centre-est), est allé faire une accolade chaleureuse à Patrice Beaumelle. Il lui a même chuchoté quelques mots à l’oreille. « Merci coach », avons-nous décrypté notamment. Compréhensible, quand on sait que le technicien français a rencontré personnellement l’ancien joueur de l’USC Bassam pour lui réaffirmer sa confiance et son soutien.

Une prestation à rééditer…

Grâce à sa superbe performance, Crespo a été naturellement élu Homme du match. Comme Sébastien Haller, il a surtout inscrit son premier but lors de sa première sélection. Sur les réseaux sociaux et entre groupes d’ultras, les fans ne manquent pas de dire tout le bien qu’ils pensent de lui.

Enorme, l’ex-international U20 s’est présenté comme un sérieux candidat à la succession de Gervinho. Reste à le prouver, lors des prochaines trèves internationales.

 

Ségolène Marie

COMMENTAIRES
Commentaires

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Top Articles

ads1

autres articles sur Football

copie impossible