Connect with us

Football

Tensions au Cameroun : Nomination Contestée du nouveau sélectionneur des Lions Indomptables, Marc Brys

L’annonce de la nomination du Belge Marc Brys comme sélectionneur des Lions indomptables du Cameroun, ce mardi 2 avril a semé la confusion, avec la Fédération camerounaise de football affirmant ne pas avoir été informée de cette décision.

Cette situation a suscité un imbroglio autour du processus de nomination, mettant en lumière des tensions entre le ministère des Sports et la Fédération Camerounaise de Football ( FECAFOOT) dirigée par Samuel Eto’o.

 Le communiqué de presse de la Fédération, diffusé sur Facebook, exprime son « grand étonnement » face à cette décision prise de manière unilatérale par le ministère des Sports, qui semble contredire les dispositions du décret régissant l’organisation et le fonctionnement des sélections nationales de football.

 La Fédération « marque son grand étonnement »

 Dans ce communiqué posté sur Facebook, la Fédération camerounaise de football a annoncé avoir « appris au même moment que l’ensemble des Camerounais, la nomination à des postes de responsabilité au sein de la Sélection Nationale Seniors de football masculin. »

 Une méthode dénoncée par la Fecafoot qui « marque son grand étonnement face à cet acte qui s’oppose aux termes du décret N° 2014/384 du 26 septembre 2014, portant sur l’organisation et le fonctionnement des sélections nationales de football. »

Cette décision prise de manière unilatérale arrive au moment même où la Fecafoot a accepté d’exécuter les très hautes instructions du Président de la République


On peut ensuite lire : « Cette décision prise de manière unilatérale arrive au moment même où la Fecafoot a accepté d’exécuter les très hautes instructions du Président de la République, en apportant sa franche collaboration, en vue de parvenir à un apaisement profitable à l’avenir de nos chers Lions Indomptables. »

 Cette situation met en lumière les défis auxquels sont confrontés les organes dirigeants du football au Cameroun, notamment en ce qui concerne la gouvernance et la prise de décision. La nécessité d’une coordination efficace entre les différentes parties prenantes du football est cruciale pour garantir une gestion harmonieuse et transparente des affaires liées à l’équipe nationale. 

Prix Marc Vivien Foé : Deux (02) ivoiriens champions d’Afrique nominés

En outre, cela soulève des questions sur la manière dont les nominations des responsables techniques sont effectuées et sur l’importance de respecter les processus établis pour éviter les malentendus et les tensions.

 

Waly Chance
 

COMMENTAIRES
Commentaires

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Top Articles

ads1

tecno

autres articles sur Football

copie impossible