Connect with us

Football

Football : Super League gagne face à l’UEFA

La Super Ligue n’est pas morte ! En réalité, ce projet n’a jamais été aussi vivant. Après le fiasco connu lors du lancement en avril 2022, cette idée reste portée par deux cadors du football européen : le Real Madrid et le FC Barcelone. Et ce jeudi, les deux clubs espagnols ont connu une immense victoire : la Cour de Justice de l’Union Européenne a tranché en faveur de la SL dans le conflit face à l’UEFA et la FIFA.

C’est une page importante du football européen qui s’écrivait ce jeudi du côté de la Cour de justice européenne, amenée à statuer sur la guerre ouverte entre l’UEFA et la Super League. Au centre du litige, la menace de sanctions de l’instance européenne contre les clubs dissidents voulant créer cette nouvelle compétition. Le verdict de la Cour suprême européenne pour prendre une décision sur la Superleague qui pourrait en théorie changer le cours du jeu en Europe.

 

L’ensemble du football européen attendait nerveusement

A22, l’organisation à l’origine de la Superleague, le Real Madrid et le FC Barcelone espéraient remporter une victoire contre l’UEFA devant un tribunal qui aurait statué que l’instance européenne du football et la FIFA exerçaient un monopole sur le football en Europe. Cela leur permettrait de mettre en place la Superleague sans opposition, en retirant à l’UEFA le droit de sanctionner les deux clubs et tout autre club qui souhaiterait les rejoindre.

L’autre possibilité est qu’en donnant raison à l’UEFA, cela mettrait fin à la Superleague ou à tout autre projet similaire. Si l’UEFA peut sanctionner les clubs par des suspensions et des amendes, elle continuera à contrôler l’argent et potentiellement les joueurs. Une victoire partielle, en fonction de la décision, aurait maintenu le statu quo dans une certaine mesure, les deux parties conservant leur position.

La décision a été rendue jeudi matin à 10 heures moins le quart, le juge signalant un abus de pouvoir manifeste de la part de l’UEFA et de la FIFA. Le FC Barcelone et le Real Madrid ne peuvent pas être exclus de la Ligue des champions, des compétitions européennes ou de la FIFA pour avoir tenté d’organiser une nouvelle compétition, car cela va à l’encontre des lois du marché de l’Union européenne.

« Nous avons gagné le droit de concourir. Le monopole de l’UEFA est terminé. Le football est LIBRE. Les clubs n’ont plus à craindre les sanctions et peuvent désormais déterminer leur propre avenir », a déclaré Bernd Reichart, directeur général de l’A22. « Pour les supporters, nous proposons que tous les matches de la Super League soient diffusés gratuitement. Pour les clubs : les revenus et les paiements de solidarité sont garantis ».

La Liga a publié un communiqué peu après pour « rappeler » aux supporters que la Superleague est un projet égoïste et élitiste. A22 doit donner une conférence de presse à 13h00 CEST afin de réagir à la décision, mais il semble que le projet de Superleague ne soit pas mort. L’avenir sera probablement déterminé par les clubs, mais Barcelone et le Real Madrid ont jusqu’à présent essuyé le refus de la Bundesliga, du Paris Saint-Germain et de la Premier League. La crainte de sanctions pour les clubs qui envisagent de rejoindre la Superleague est désormais écartée, ce qui pourrait constituer un changement décisif.

COMMENTAIRES
Commentaires

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Top Articles

ads1

tecno

autres articles sur Football

copie impossible