Connect with us

Buzz

« Egoïste et méchant » : Rash N’guessan allume Max Gradel et certains Eléphants (vidéo)

Le célèbre journaliste sportif ivoirien Rash N’Guessan Kouassi est revenu sur la prestation des Eléphants à la CAN 2022. Il a relevé quelques causes de l’élimination prématurée de la sélection ivoirienne dès les 8es de finale contre l’Egypte : une absence de doublures véritables, un égoïsme de Max Gradel et un manque de collectivité.

« On n’a pas de doublure véritable. Quand les Egyptiens frappent au coeur des Eléphants (en 8es de finale), Kessié sort mais qu’elle est la doublure de Kessié ? Beaumelle ne peut pas nous donner la doublure de Kessié. Pour lui, c’est Serey Dié mais il n’est pas là doublure de Kessié. Parce que Serey rentre, je n’ai rien contre ce garçon qui est très courageux, il ne peut pas franchir la ligne médiane. Vous donnez la possibilité à l’adversaire de venir vous étouffer à partir de la ligne médiane », a asséné Rash N’Guessan sur le plateau de La Grande Team.

« Pour un tel match, Zaha devait commencer. Lui au moins, il pouvait solliciter Haller », a-t-il ajouté avant de s’en prendre à Max-Alain Gradel. « Je n’ai rien contre Max A. Gradel, mais il a été un peu égoïste durant ce championnat, il n’y a eu aucun débordement, aucun centre, aucun retrait en direction de Sébastien Haller, c’est méchant, c’est égoïste et ça se voit dans toutes les équipes. »

Rash a ensuite pointé du doigt la collectivité qui selon lui, laisse à désirer.

« Quand Vincent Aboubacar disait que quand on ne joue pas collectif, on perd au match*, les Camerounais voulaient le brûler mais ils ont compris plus tard. Ce qu’a dit Vincent Aboubacar, c’est ce qui se passe dans cette sélection ivoirienne. Même les hommes du milieu, ils balancent comme ça des balles mortes pour que le petit métisse (Haller) aille courir derrière. Parce qu’ils se disent quoi : “Ce n’est pas nous qui allons faire de toi ici une star” », a-t-il conclu.

 

Par Stéphane Kipré

*Après l’élimination du Cameroun en demi-finales contre l’Egypte, Vincent Aboubacar était très en colère contre ses coéquipiers. Il a fortement décrié un manque de collectivité.

COMMENTAIRES
Commentaires

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Top Articles

ads1

autres articles sur Buzz

copie impossible