Connect with us

Football

CAN 2022 : Les Comores quittent la compétition par la grande porte

Décimés par la covid-19, privés d’un gardien de but de métier et réduits à 10, les Comores n’ont pas démérité face au Cameroun ce lundi 24 janvier en 8es de finale de la CAN 2022. Battu par les Lions indomptables, les Cœlacanthes ont fait preuve d’un courage extraordinaire et quittent la compétition par la grande porte. 

Qualifiés pour les 8es de finale d’une Coupe d’Afrique pour la première fois, les Comores ont rencontré toutes sortes de difficultés avant d’affronter le Cameroun. Privés de 12 joueurs dont 2 gardiens tous testés positifs à la covid-19, les Cœlacanthes ont dû disputer la rencontre avec un joueur de champ dans les buts : Ali Ahmada, finalement testé négatif ce lundi, a été interdit de jouer selon le nouveau protocole établi par la CAF *. Pire, la sélection comorienne n’est pas arrivée à temps au stade de Yaoundé, retardée par des bouchons. Conséquence surréaliste : les joueurs se sont préparés dans le bus.

Un but magistral !

Opposée à une équipe boiteuse, le Cameroun s’est vite retrouvée en supériorité numérique après l’exclusion de Nadjim Abdou dès la 7e minute de jeu. Solidaires et combattifs, les Comoriens ont puisé dans toutes leurs ressources pour mettre en déroute les Lions indomptables. Karl Toko-Ekambi a finalement fait céder la défense adverse (29e) avant que Vincent Aboubakar ne double la mise (70e). Les Comores ont réduit l’écart grâce à un superbe coup-franc, certainement le plus beau but de la compétition, exécuté par le numéro 10 Youssouf M’Changama.

Malgré un environnement inadapté, les hommes de Younes Zerdouk quittent le Cameroun par la grande porte. Les Comores ont réalisé une très belle performance dans l’ensemble. Ils n’ont pas démérité.

 

Par Kouakou Edouard

* Au début de la CAN, un joueur positif devait s’isoler et pouvait être testé toutes les 48h. Si négatif, il sortait de l’isolement et devait juste faire un test cardiaque avant le match. Depuis dimanche 23 janvier à 17h, le corps médical de la CAF a imposé un nouveau protocole. Il faut désormais cinq jours de confinement en cas de test positif et il n’est plus possible de réintégrer le groupe en cas de test négatif 48h après.

 

COMMENTAIRES
Commentaires

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Top Articles

ads1

tecno

autres articles sur Football

copie impossible