Connect with us

Football

Le tournoi Zebié suspendu par la Mairie de Yopougon

Dans un communiqué officiel publié ce vendredi 24 septembre, le maire Gilbert Koné a ordonné via un arrêté, la suspension jusqu’à nouvel ordre du tournoi Zebié qui se déroule dans le quartier Selmer.

Le célèbre tournoi de football petits poteaux de Yopougon dénommé “le tournoi Zebié” a viré au chaos ce jeudi 23 septembre. De violentes bagarres ont éclaté entre plusieurs groupes de supporteurs qui s’affrontaient à coups de bâtons et à l’arme blanche. Un jeune homme, battu à sang, a même été déclaré décédé. Une information formellement démentie par l’organisateur du tournoi, M.Aimé Zebié.

Le tournoi suspendu jusqu’à nouvel ordre…

Cette affaire a aussitôt suscité le courroux de la mairie de Yopougon. Dans un communiqué officiel publié le lendemain, c’est à dire ce vendredi 24 septembre, le maire Gilbert Koné a ordonné via un arrêté, la suspension jusqu’à nouvel ordre du tournoi Zebié qui se déroule dans le quartier Selmer.

Les violences, on le rappelle, ont eu lieu après les quarts de finale du Tournoi qui a opposé Sicobois à Wassakara. Cette suspension a pour but de rétablir la quiétude et sûrement mener des enquêtes approfondies. Les organisateurs n’ont pas contesté la décision de la magistrature bien que la trouvant « un peu précipitée ».

« Ce tournoi occupe sainement la jeunesse. Nous leur offrons l’occasion de se divertir à travers leur passion. Cela a même contribué à faire sortir beaucoup de jeunes, de la délinquance », soutiennent des membres de l’organisation.

Cette suspension est par contre, une bonne nouvelle selon certains habitants de Yopougon qui fustigent le caractère dangereux du tournoi. En effet, ce n’est pas la première fois que des incidents de ce genre surgissent. Aimé Zebié a même déjà écopé d’une peine de prison.

« Il y a déjà eu mort d’homme à ce tournoi. Que les mesures soient prises pour ne plus que cela se reproduit », lâche notamment un riverain.

Le Zebié… Ou la flamme du football !

Le tournoi de Zebié qui était cette année à sa 30 édition, déchaîne autant de passion que le football classique. Il réunit toutes les tranches d’âges, les stars ivoiriennes du ballon rond et même d’importantes personnalités politiques. Le défunt premier ministre Hamed Bakayoko par exemple, était le parrain de l’édition 2020.

Révélateur de talent, cette compétition qui se tient généralement dans la période des grandes vacances, a vu défiler sur ses terrains des ancien es gloire tels Traoré Kandia, Kalou bonaventure ou encore Arthur Boka mais aussi des joueurs actuels comme Aka Serge Arnaud, Sinaly Diomandé, Franck Késsié et Soro Ismaïla notamment.

Aujourd’hui, c’est un vaste réservoir du football ivoirien qui ferme ses portes. Définitivement ou temporairement ?seul temps nous le dira !

 

Ali Fama

COMMENTAIRES
Commentaires

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Top Articles

ads1

autres articles sur Football

copie impossible