Connect with us

Football

« Le médecin m’a dit que j’étais fou » : La belle anecdote de Drogba sur sa blessure avant le mondial 2010

Juin 2010. Didier Drogba se blesse gravement au cubitus droit (un os de l’avant-bras) lors d’un match amical entre la Côte d’Ivoire et le Japon. Chez les Éléphants, l’on craint un possible forfait du buteur de Chelsea qui sort d’une saison étincelante avec les Blues, inscrivant notamment 37 buts, toutes compétitions confondues.

Alors que le coupe du monde approche, la population ivoirienne est inquiète. Elle redoute un forfait de la légende pour le mondial sud-africain, le deuxième que dispute la Selephanto dans son histoire, après 2006. Mais DD11 a finalement pris part au tournoi grâce à une incroyable force mentale. Il raconte.

Didier qui craignait de ne pas participer au mondial 2010 a dû faire preuve d’un courage extraordinaire pour y arriver.

Premier africain, buteur contre le Brésil

« Le chirurgien qui devait me traiter me dit qu’il me faut six mois d’arrêt minimum. Je lui dit : »mais j’ai une coupe du monde à disputer. On fait comment ? ». Il m’a dit qu’il pouvait faire quelque chose, mais que je risquais de me briser les os si je tombais pendant un match. J’ai dit que ce n’était pas grave », a déclaré Didier Drogba ce lundi 14 juin, lors du gala annuel du sport ivoirien où il a reçu le prix spécial de la fierté ivoirienne.

LIRE AUSSI – Gala annuel du sport ivoirien : 25 trophées décernés, prix spécial pour Didier Drogba

Oly Yves Roland, champion d’Afrique de boxe thaïlandaise pose avec Didier Drogba.

« Le médecin a enlevé ses lunettes. Il m’a regardé que Il m’a dit que j’étais fou », poursuit-il. « J’ai décidé de jouer cette coupe du monde malgré mon bras blessé. Je faisais des pompes et je m’entraînais normalement. Je jouais cette coupe du monde avec un bras mais surtout avec deux pied et une tête. Juste pour dire que c’est le mental qui fait la différence ».

Didier a inscrit un but pendant la compétition, qui plus est contre le Brésil. Une somptueuse tête sur un centre de Yaya Touré lui a permis de tromper Julio César, fraîchement champion d’Europe avec l’Inter de Milan. Là encore, l’emblématique capitaine des Éléphants fera la fierté de son pays. Il devenait en effet le premier joueur africain à marquer contre la Seleçao

 

Kouakou Edouard

COMMENTAIRES
Commentaires

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Top Articles

ads1

autres articles sur Football

copie impossible