Connect with us

Football

Bonaventure Kalou : « Hamed Bakayoko et moi, on avait des points en commun »

Ancien footballeur international ivoirien, Bonaventure Kalou s’est reconverti dans le monde politique. Il est depuis 2018, le Maire de la ville de Vavoua (centre de la Côte d’Ivoire). Comme tous ses compatriotes, l’ex-attaquant du Paris Saint-Germain (PSG) est attristé par le décès du premier ministre de Côte d’Ivoire Hamed Bakayoko, décès survenu ce mercredi 10 mars. Il a tenu à lui rendre hommage.

« C’était l’ami des jeunes. Il aimait beaucoup le foot. C’était un homme qui aimait aussi la culture. On s’est connus parce que j’étais footballeur et lui était dans la politique. On s’est rapproché parce qu’on avait des points communs. Des enfants du peuple qui ont commencé très bas et qui sont montés, à force de travail, d’abnégation et de résilience, qui se sont construits. On avait cela en commun, cela nous a rapproché (…) », a confié, à RFI, un Bonaventure Kalou qui dit reconnaître avant tout, la générosité de l’homme.

« Il avait accepté à une époque, où on commençait avec la Fondation Kalou (2008). Où la fondation n’avait pas encore pignon sur rue. Il avait accepté sans même poser de conditions de nous accompagner. Il a accepté d’aider les personnes souffrant d’insuffisance rénale. Ça résume l’homme. La générosité. Il faisait du bien autour de lui ».

 

Stéphane Kipré

COMMENTAIRES
Commentaires

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Top Articles

ads1

autres articles sur Football

copie impossible