Connect with us

Football

Football / Jacques Anouma : « J’ai une vision claire pour diriger le football africain »

Le président de la Confédération africaine de football (CAF) Ahmad Ahmad, a été suspendu 5 ans par la commission d’éthique de la FIFA, pour mauvaise gouvernance. Il lui sont notamment reprochés des faits de corruption. Candidat à sa propre succession, le Malgache se retrouve dos au mur. L’Ivoirien Jacques Anouma, qui vise le fauteuil présidentiel du football africain, a réagi à la descente aux enfers d’Ahmad Ahmad.

« C’est quelqu’un qui avait vraiment envie de faire des réformes mais il avait en face de lui un bureau où les gens n’étaient pas solidaires (…) Le monde du football n’est pas plus pourri qu’ailleurs. Il y a des gens bien  comme dans toute institution », a affirmé sur RFI, l’ancien président de la Fédération ivoirienne de football (FIF).

Candidat à la prochaine élection du président de la CAF le 12 mars prochain, Anouma est revenu sur son désir de diriger le football africain.

« Ce qui va être l’un des enjeux de cette élection, c’est de ramener le bonne gouvernance, faire en sorte que les compétitions soient mieux organisées, privilégier la concertation et le dialogue entre les membres actifs. En ce qui me concerne, je veux profiter de mon expérience multidimensionnelle dans le domaine de la finance et du sport et du football en particulier pour faire de cette CAF quelque chose de crédible au sein du football mondial ». Jacques Anouma a poursuivi : « J’ai une longue expérience en vie associative. Président de club, président de fédération, j’ai été au comité exécutif de la CAF, de la FIFA, je suis encore président de club, j’ai une vision claire pour le football africain ».

 

Stéphane Kipré

COMMENTAIRES
Commentaires

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Top Articles

ads1

autres articles sur Football

copie impossible