Connect with us

Athlétisme

Arthur Cissé Gué: le nouveau Gabriel Tiacoh ?

Vendredi 25 septembre. Arthur Cissé Gué remporte l’épreuve du 200 m au meeting de Doha (Qatar). Bilan des courses : 20,23s. Un nouveau record personnel pour le jeune sprinteur ivoirien dont les succès se font de plus en plus réguliers désormais.

Vainqueur de l’Or au meeting de Berlin (Allemagne) sur 100 m, quelques jours plutôt, il avait aussi accédé à la plus haute marche du podium au Golden spike d’ostrava (République tchèque) au 150 m. Mais le jeune sprinteur a également terminé deuxième au meeting de Rome et de Marseille, quelques jours plus tôt.

Arthur Cissé Gué a remporté l’épreuve du 4×100 m aux jeux africains de 2015. Mais c’est en 2017, lors des jeux de la francophonie à Abidjan, qu’il s’est révélé au public. Il a volé la vedette à des athlètes comme Youssef Ben Meité et Wilfried Koffi Hua, qui d’ailleurs, ne séduisent plus. Depuis, le natif de Man accumule les belles performances. Il est le détenteur des records ivoiriens du 100 m en plein air, et du 200 m.

Refus de se faire entraîner par des Américains !

Travailleur infatigable, l’athlète de 24 ans n’en demeure pas moins un homme humble. En 2018, il déclare lors d’un entretien que malgré des propositions d’entraîneurs américains qui promettaient de faire de lui un futur champion olympique, en rejoignant leurs écuries, il a préféré rester auprès de son coach Anthony Koffi. « C’est grâce à lui que je suis devenu recordman de Côte d’Ivoire », a soutenu Arthur.

Gabriel Tiacoh

Selon plusieurs experts, le sprinteur présente toutes les qualités pour devenir le successeur de Gabriel Tiacoh, considéré comme le meilleur athlète ivoirien de tous les temps. Jeune et discipliné, Arthur a encore de belles années devant lui. A vrai dire, il est bien parti pour suivre la trace de son illustre aîné.

Pour rappel, Tiacoh, c’est le recordman africain du 400 m en 1984 et en 1986 avec respectivement 44,54s et 44,30s, mais aussi le champion des premiers jeux de la francophonie à Casablanca (Maroc) en 1989. Cette même année, il terminera 3e du championnat du monde sur 400 m, à Barcelone (Espagne). Tiacoh a surtout remporté la médaille d’argent aux jeux olympiques d’Atlanta (Etats-Unis) en 1984.

Gué sait donc ce qui l’attend !

Par la rédaction

COMMENTAIRES
Commentaires

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Top Articles

ads1

autres articles sur Athlétisme

copie impossible