Connect with us

Football

Un nouveau, des revenants, le cas Eboué Kouassi… On décortique pour vous la liste de Beaumelle

Patrice Beaumelle a choisi 30 joueurs pour les deux premiers matches de qualification pour la coupe du monde 2022, le 3 septembre à Maputo contre le Mozambique et le 6 septembre à Abidjan face au Cameroun. Entre le retour fracassant de plusieurs anciens et l’arrivée d’un petit nouveau, on décortique pour vous cette si longue liste.

 

Qualifiés pour la CAN 2022, les Eléphants vont désormais tenter d’accéder à la phase finale du mondial 2022 prévu au Qatar. Le 3 et le 6 septembre à Maputo et à Abidjan, Beaumelle et ses hommes vont débuter leur campagne en affrontant le Mozambique et surtout le Cameroun. Ainsi, 30 joueurs ont été convoqués. Plusieurs cadres en méforme ou en manque de temps de jeu ont été convoqués. D’autres, qui évoluent sur de bonnes bases en club, ont été écartés. En conférence de presse ce jeudi 25 juin, Beaumelle a expliqué.

« Pour cette date FIFA, on aura deux entraînements avant de partir à Maputo (8h de vol) et un entraînement avant le Cameroun à Abidjan. J’ai moins de temps. Je n’ai que 6 jours en voyageant deux fois 8 heures. Alors, j’ai privilégié des joueurs qui me connaissent depuis un an et demie. Des joueurs qui connaissent ma philosophie tout simplement. On doit vraiment aller à l’essentiel ».

Maintenant, passons en revue la troupe du technicien français.

  • Le nouveau (Franck Boli)

Impressionnant en Hongrie, Franck Boli a été récompensé par une première convocation. L’attaquant du Ferencvaros, vainqueur de la coupe de Hongrie lors de l’exercice 2020-2021, a déjà inscrit quatre buts en six matches cette saison. Beaumelle a d’ailleurs confié ceci : « Boli, je le suis depuis longtemps. Il est en confiance. On a besoin d’attaquants qui marquent beaucoup de buts ».

  • Les revenants (Gervinho, Akpa-Akpro, Maïga, Seko, Seri)

Seko Fofana, convoqué pour la première fois en 2017 sous Marc Wilmots, effectue son grand retour en sélection. Il a fêté sa première cape le 11 novembre 2017 contre le Maroc lors de la dernière journée des éliminatoires du mondial 2018 (défaite à Abidjan 2-0). Sa dernière apparition sous le maillot des Eléphants remonte au 19 novembre 2019 lors de la défaite de la Côte d’Ivoire face à l’Éthiopie (2-1), en éliminatoires aller de la CAN 2021. Seko compte 6 sélections avec la Selephanto.

Habib Maïga lui, n’est pas à sa première convocation sous Patrice Beaumelle. Il a disputé les deux matches amicaux contre la Belgique les 8 et 13 octobre et le Japon qui marquaient les grands débuts du technicien français sur le banc des Eléphants en octobre 2020. Le milieu de Metz n’a plus joué depuis lors. Mais il compte 7 sélections en équipe nationale.

 

Absent lors des matches amicaux contre le Burkina (2-1) et le Ghana (0-0) les 5 et 12 juin derniers, Jean-Daniel Akpa-Akpro récupère tout simplement sa place dans le groupe. International depuis 2013, le Champion d’Afrique de 2015, comptabilise 15 capes.

Quant à Gervinho, il avait dû quitter la sélection à peine son retour effectué contre Madagascar le 12 novembre 2020. Pour cause : une blessure aux ischio-jambiers. Remis depuis lors, le nouveau joueur du Trabzonspor est apte à faire progresser l’équipe.

Seri Jean-Michaël pour sa part, est de nouveau convoqué depuis le débuts de Beaumelle. Il revient sans doute après son excellent match réalisé face à Hull City lors de la deuxième journée de Premier League le week-end dernier.

  • Le cas Eboué Kouassi

Christ Eboué Kouassi n’a jamais porté le maillot de la sélection seniors. Mais il avait déjà été convoqué sous Michel Dussuyer, sélectionneur de la Côte d’Ivoire de 2015 à 2017. Le joueur du KRC Genk revient des jeux olympiques de Tokyo 2021 où il a réalisé de très belles performances.

 

Par Alex K.Payne

COMMENTAIRES
Commentaires

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Top Articles

ads1

autres articles sur Football

copie impossible